C’est décidé, je paie sans contact !

Depuis quelques années maintenant, nos habitudes en matière de paiement sont considérablement en train de changer. Avec l’arrivée du paiement sans contact, le geste n’est plus le même et les habitudes de consommation non plus. Il est maintenant possible de sortir de chez soi sans monnaie pour payer de petits montants chez la plupart des commerçants.

Posez c’est payer ! Voilà le leitmotiv aujourd’hui du paiement sans contact. Et désormais, le paiement devient plus simple :  de 1 centime à 20€, le paiement sans contact facilite les transactions.

Vous passez devant une boulangerie, zut, pas de monnaie. Aucun souci, posez votre carte bancaire et c’est réglé ! Plus besoin de taper son code confidentiel non plus, un paiement qui s’effectue en 2 secondes chrono !

Tout autant sécurisée que lors de vos transactions classiques, la puce présente sur votre carte bancaire possède le niveau le plus élevé de cryptographie. Ainsi, la sécurité du paiement sans contact est assurée. Le nombre de paiements sans contact consécutifs est limité (consultez votre banque pour en connaitre le montant limite); par conséquent, en cas de perte ou de vol de votre carte, celle-ci bloquera le paiement sans contact une fois la limite atteinte. Vous devrez donc l’insérer à nouveau dans le terminal de paiement et taper votre code confidentiel, afin de vérifier que vous êtes bien le détenteur de la carte.

Depuis sa création en 2012, le paiement sans contact s’intègre petit à petit dans le quotidien des français. En 2016, 605 Millions de paiements ont été réalisés, contre 235 millions en 2015.

Plus de code, plus de carte ?

Le paiement sans contact était déjà très pratique, mais il vit encore une petite révolution… Et si on vous disait que depuis quelques mois déjà, le paiement est passé du « sans contact » à « sans la carte » ?

Une nouvelle évolution de l’acte de paiement, possible grâce au Smartphone, cet objet que vous utilisez au quotidien et sans lequel vous êtes perdus. Ses différentes et nombreuses fonctionnalités vous donnent la possibilité de tout faire, ou presque. Désormais, vous pouvez payer en un temps record avec !

Aujourd’hui, l’application Paylib se déploie massivement dans plusieurs groupes bancaires. Désormais les clients de la plupart des banques en France, peuvent payer avec leur smartphone, sans aucuns frais supplémentaires !

 

burger-blog

Comment ça marche ?

Accédez à Paylib, (consultez le site internet Paylib pour connaitre les modalités de téléchargement selon votre banque), et entrez vos coordonnées bancaires. Elles resteront préenregistrées et disposerons d’une sécurisation des données optimale.

Contrairement au paiement sans contact avec carte, le plafond de paiement via smartphone est plus élevé et s’élève à 300 euros, de quoi vous faire plaisir !

Ensuite, vous n’aurez plus qu’à poser votre smartphone sur le terminal de paiement, et le tour est joué. Et pour encore plus de sécurité, votre empreinte digitale au moment du paiement validera ce dernier.

Les seules conditions pour pouvoir profiter de Paylib, c’est de posséder un smartphone Android et de payer chez un commerçant qui soit équipé d’un TPE sans contact, y compris à l’étranger.

Vous êtes désormais libre de laisser votre carte bancaire chez vous pour la remplacer par votre téléphone ! Que ce soit pour faire du shopping, dîner au restaurant, aller à la pharmacie, Paylib s’impose comme une solution de paiement simple, rapide, innovante et sécurisée.

Client du Crédit Agricole ? Pour activer Paylib, rien de plus simple ! Téléchargez dès maintenant l’application « Ma Carte », entrez vos coordonnées bancaires et activez Paylib. L’application « Ma carte » vous permettra de gérer votre carte bancaire, vos plafonds de paiement, vos dépenses, vos assurances carte et d’accéder au service d’urgence en un rien de temps. C’est tout en un !

Pour télécharger « Ma Carte », c’est par ici : https://www.credit-agricole.fr/application-ma-carte/

Likez ou partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

dix-neuf + seize =