Êtes-vous concerné par la baisse d’impôt en faveur des ménages aux revenus modestes ?

Conformément à ce que le gouvernement avait annoncé l’été dernier, les ménages aux revenus modestes vont bénéficier, cette année, d’une réduction de 20 % au titre de l’impôt sur le revenu.

 

À qui s’adresse la baisse d’impôt ?

Cette baisse, qui consiste en une réduction d’impôt sur le revenu de 20 %, ne concerne pas l’ensemble des contribuables. Elle s’adresse à ceux dont le revenu fiscal de référence se situe en dessous d’un certain seuil. En l’occurrence 18 500 € pour un célibataire et le double pour un couple (soit 37 000 €), le tout majoré de 3 700 € par demi-part fiscale. Afin d’éviter tout effet de seuil préjudiciable aux foyers dépassant ces plafonds à la marge, une réduction dégressive sera appliquée jusqu’à 20 500 € de revenus pour un célibataire (le double pour un couple).

 

Concrètement, que va peser cette mesure sur la feuille d’impôt des ménages ?

Tout dépend des revenus que l’on perçoit et de la structure de son foyer fiscal. Pour un célibataire, la mesure produira ses effets jusqu’à 1,6 Smic de revenus mensuels. Pour un couple avec 2 enfants, elle sera perceptible jusqu’à 3,8 Smic. À titre d’exemple, une personne célibataire et sans enfant, percevant un salaire net de 1 700 € par mois, verra son impôt baisser de 191 €. Un couple sans enfant, dont le revenu mensuel net se situe à 3 400 €, bénéficiera d’une ristourne de 465 €. Enfin, un couple avec 2 enfants, émargeant à 4 100 € net par mois, économisera 360 € d’impôt.

 

Comment savoir si l’on est concerné par ce coup de pouce fiscal ?

La meilleure façon de le faire est de se connecter sur le simulateur de calcul de l’impôt sur les revenus, mis à la disposition des contribuables sur le site impots.gouv.fr. En renseignant sa situation familiale, ses différentes sources de revenus, ainsi que ses charges défiscalisables, on pourra évaluer l’impact de cette mesure sur son impôt 2017 et déterminer avec précision le montant de sa facture finale.

 

Combien de ménages vont-ils bénéficier de cette mesure ?

Selon le ministère des Finances, cette baisse d’impôt va profiter à plus de 5 millions de foyers fiscaux. L’économie moyenne réalisée s’élèvera à 200 par ménage. Soit un coût d’environ 1 milliard d’euros pour l’État. Les contribuables ayant opté pour la mensualisation de leur impôt et qui sont concernés par la mesure en ont senti les effets concrets lors du premier prélèvement de l’année, opéré en janvier. Pour les autres, il faudra attendre de recevoir le premier avis de paiement par tiers.

Likez ou partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

4 × quatre =