Un nouveau moyen de réduire le coût de son permis de conduire

Vous vous apprêtez à passer le permis de conduire ? Vos moyens sont limités ? À partir du 1er janvier, si vous passez l’examen sur un véhicule à boîte automatique, vous ne serez astreint qu’à 13 heures de conduite, contre 20 heures actuellement.

Bonne nouvelle pour les candidats au permis de conduire. Dès le 1er janvier 2017, ils pourront économiser de l’argent s’ils choisissent de passer leur permis de conduire sur une voiture équipée d’une boîte de vitesses automatique. Dans ce cas, ils ne seront astreints qu’à un minimum de 13 heures de conduite obligatoire, contre 20 heures actuellement pour un candidat choisissant de se former sur une voiture à boîte manuelle. Sachant que, selon l’association de consommateurs UFC-Que Choisir, le coût global du permis de conduire s’élève en moyenne à 1 781 €, cette option devrait permettre aux candidats ayant choisi d’apprendre sur un véhicule automatique, d’économiser quelques centaines d’euros sur leur facture finale. À condition bien sûr de conduire par la suite uniquement ce type de voiture.

 

Plus seulement pour raisons médicales

Jusqu’alors, le passage du permis de conduire sur une voiture à boîte automatique était essentiellement motivé pour des raisons d’ordre médical, d’où le peu d’engouement du public pour cette formule. Moins de 5 % des candidats l’adoptaient. Si l’on voulait ensuite conduire un véhicule à boîte manuelle, il fallait repasser l’examen du permis sur ce type de véhicule.

À partir du 1er janvier, cette contrainte va disparaître. Pour pouvoir utiliser un véhicule à boîte manuelle, il suffira de prendre un complément de 7 heures de cours de conduite sur ce type de véhicule. Seule condition : attendre un délai de 6 mois après le passage de son permis pour le faire. À l’issue, grâce à l’attestation remise par l’auto-école, on pourra obtenir auprès de la préfecture son permis B. Sauf pour les candidats passant le permis sur boîte automatique pour raisons médicales : ils devront, comme c’est le cas aujourd’hui, repasser leur permis sur un véhicule à boîte manuelle.

Nul doute que ces nouvelles dispositions prises en vertu d’un arrêté en date du 14 octobre 2016 vont renforcer l’attrait des véhicules à boîte automatique auprès des candidats au permis. Attention toutefois : si le seuil pour ce type de véhicule est désormais fixé à 13 heures de conduite, cela ne veut pas dire que tous les candidats pourront se contenter de ce quota. Il appartient en effet à l’auto-école de juger si le candidat est prêt ou non à se présenter à l’examen. À l’heure actuelle, les candidats, le jour de l’épreuve pratique, justifient en moyenne de 32 heures de cours, soit 12 heures de plus que le plancher minimum légal.

Likez ou partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

6 − 5 =